Oublier de boire de l'eau

On ne boit pas assez. Avec le stress de la vie, il y a une perte du réflexe de s’hydrater suffisamment. L’eau est un élément neutre qui nettoie le corps. En diluant les urines pour nettoyer, elle diminue la concentration de ses différents composants.

S’hydrater abondamment, au moins 1,5  litre d’eau par jour, est essentiel pour maintenir une bonne élimination, pour éviter la formation de calculs ou lithiases dans les reins ou dans la vessie.

La première cause des calculs urinaires est le manque d’hydratation. S’il n’y a pas assez d’eau pour une bonne dilution, l’oxalate et le calcium se concentrent dans les urines et peuvent se cristalliser pour former ces petits cailloux ou calculs. Si la mauvaise hydratation continue, le risque d’infections urinaires, de complications et de récidives est augmenté.

Cette maladie est de plus en plus fréquente à cause de notre alimentation trop riche en sucres, en sel, en graisses et protéines animales. Les graines composées d'acide oxalique comme les noix, noisettes, amandes, pourtant bonnes pour la santé,  sont incriminées si l’hydratation n’est pas suffisante.

Quelle eau choisir ? Soit celle du robinet, parfaitement adaptée, soit de l’eau de source ou des eaux minérales. Elles ne doivent pas être trop salées: le sel empêche le rein de faire correctement son métier.

Il faut boire tout au long de la journée, et boire un bon verre d’eau avant de se coucher pour s’hydrater pour la nuit. Car pendant la nuit, les urines continuent à se concentrer, et le grand verre d’eau inhibe cet effet.

L'eau reste la meilleure boisson pour la santé et l'équilibre.