Nouvelles précisions sur la durée de vie du coronavirus

L’Institut américain de recherche sur les maladies infectieuses s’est penché sur la durée de vie du Coronavirus.

Au début de l’épidémie, on parlait de quelques heures de survie mais cette étude montre que les micro gouttelettes diffusées par la toux ou l’éternuement sans protection peuvent rester en suspension dans l’air pendant 3 heures.

La même étude montre que le Covid-19 résiste pendant 4 heures sur du cuivre, 24 heures sur du carton, jusqu’à 2 ou 3 jours sur le plastique ou l’acier inoxydable et 4 jours pour le bois et le verre. 

D’où l’importance de désinfecter régulièrement les surfaces comme les poignées de porte, les boutons d’ascenseur, les touches des guichets automatiques, les comptoirs des services publics, les bureaux d'entreprises, les toilettes publiques. Pour désinfecter les surfaces, l’eau de javel est efficace avec un dosage de 4 cuillères à café diluées dans un litre d'eau.

Mais attention, ces durées de vie sont à tempérer car elles dépendent d’un certain nombre de facteurs tels que la température, le taux d’humidité ainsi que la quantité de virus déposée sur les surfaces en question.

Les scientifiques ont comparé aussi ces durées de vie à celles du SRAS qui a affecté plus de 8.000 personnes à travers le monde entre 2003 et 2004 et en a tué environ 800. Elles sont à peu près similaires sur les surfaces et dans l’air mais le Covid-19 est beaucoup plus contagieux et se répand plus vite. Le SRAS n’était transmissible que 4 à 5 jours après le début des symptômes, alors que le Covid-19 l’est depuis le début et parfois avant même l’apparition des signes.

Le temps d’incubation du Covid-19 est de 6 jours en moyenne avant l’apparition des premiers symptômes et peut aller à 12 jours.

Tout cela nous rappelle l’importance de désinfecter les lieux de passage, de se laver les mains fréquemment et d’éviter les contacts humains. Le confinement jusque-là a donné les meilleurs résultats dans le ralentissement de la propagation du virus.

Source: Institut américain de recherche sur les allergies et les maladies infectieuses.