Arrêter de fumer peut permettre aux poumons de se régénérer

Londres, Royaume-Uni — Une étude vient d'apporter un nouvel argument en faveur de l'arrêt du tabac : c’est qu'il n'est jamais trop tard pour abandonner la cigarette. Non seulement arrêter de fumer met fin aux dommages sur les poumons, mais il semblerait que cela permette l'apparition de nouvelles cellules saines. D'après les chercheurs, si le taux de cellules saines augmente par rapport au taux de cellules cancéreuses, le risque du cancer du poumon est diminué.

L'équipe britannique a réalisé un séquençage génome entier des cellules saines tapissant les voies respiratoires de fumeurs, d'anciens fumeurs, ainsi que d'adultes n'ayant jamais fumé et d'enfants.

Comme attendu, les cellules des fumeurs et ex-fumeurs contenaient bien plus de mutations que ceux n'ayant jamais fumé et les enfants. Parmi ces mutations, il y avait notamment un nombre plus élevé de mutations dites « drivers » en cause dans la cancérisation des cellules.

Cependant, les chercheurs ont eu la surprise de mettre en évidence chez les anciens fumeurs, jusqu'à 40 % de cellules quasiment normales avec moins d'altérations génétiques et un faible risque de développer un cancer.

le Pr Peter J.Campbell (Cancer Genome Project, WellcomeTrust Sanger Institute, Royaume-Uni), qui a dirigé ce travail, dit :

 « Ce qui est enthousiasmant avec notre étude est qu'elle montre qu'il n'est jamais trop tard pour arrêter de fumer. Des participants de notre étude avaient fumé plus de 15 000 paquets de cigarettes au cours de leur vie, mais en quelques années après l'arrêt, beaucoup des cellules tapissant leurs voies respiratoires ne présentaient visiblement plus d’altérations liés au tabac » explique-t-il.

Dans son article, l'équipe indique que le modèle expliquant comment l'exposition au tabac est à l'origine du cancer du poumon repose sur le fait que les 60 molécules carcinogènes de la fumée de cigarette sont directement impliquées dans la mutation des cellules, ce qui, combiné avec les effets indirects de l'inflammation, de l’affaiblissement des défenses ou encore d'une infection, mène au cancer.

Cependant, cela n'explique pas pourquoi ceux qui ont arrêtéle tabac à un âge moyen ou avant évitent en grande partie le risque de cancerdu poumon lié au tabac.

C'est ainsi que les auteurs ont interrogé la relation entre le tabac et la mutagenèse (processus de mutation des cellules). Pour deux personnes ayant fumé le même nombre de cigarettes, il est difficile d'expliquer pourquoi celle qui a arrêté depuis le plus longtemps présente un moindre risque de cancer du poumon si on considère que le processus cancéreux est induit exclusivement par la quantité de mutations.

Deux points restent à éclaircir : comment ces cellules évitent-elles les mutations qui touchent leurs voisines ? Et pourquoi cette population particulière de cellules se met à se développer à l'arrêt du tabac ?  D'où viennent ces cellules ?

Lors d'un entretien avec Medscape Medical News, Peter Campbell a expliqué que l'équipe aimerait maintenant essayer « de trouver où se cachent ces cellules normales pendant que les patients fument. Nous avons quelques idées grâce à des modèles murins ».

« Si nous trouvons cette niche de cellules souches, nous pourrons étudier leur biologie et comprendre ce qui les fait prospérer quand un patient arrête de fumer » a-t-il poursuivi. « Une fois que nous aurons compris cette biologie, nous pourrions imaginer des thérapies qui cibleraient cette population de cellules d'une façon bénéfique. »

Cette étude délivre un important message de santé publique :  Arrêter de fumer quel que soit l'âge non seulement fait ralentir l'accumulation de dommages mais peut réveiller des cellules qui n'ont pas été abîmées par nos choix de vie passés.

Des recherches supplémentaires concernant ce processus pourraient aider à comprendre comment ces cellules assurent une protection contre le cancer. Elles pourraient ainsi conduire à de nouvelles voies thérapeutiques anticancéreuses.

Source Liam Davenport https://francais.medscape.com/voirarticle/3605673#vp_3